Préparation concours Conseiller des Affaires Étrangères à Toulouse, Bordeaux, Lyon et Paris

Logo Zêta Fonction Publique

À Bordeaux : 05 33 05 25 42

À Lyon : 04 37 23 07 87

À Paris : 09 52 08 64 69

À Toulouse : 05 61 22 66 07

Le week-end : 06 80 22 05 26

Par e-mail : contact@zeta-educ-fonctionpublique.fr

Zêta

Catalyseur de réussite

Se préparer et réussir au concours Conseiller des Affaires Étrangères

RECEVOIR LA DOCUMENTATION

4 + 10 =

La préparation aux concours de Conseiller des Affaires Étrangères (CAE), externe ou interne, sous sa forme annuelle à temps plein, intéresse tous les candidats.tes qui, conscients.tes de la sévérité de la sélection, souhaitent s’investir à temps plein dans la préparation des épreuves. La préparation annuelle à temps plein permettra au candidat d’acquérir les connaissances et les savoir-faire que requièrent toutes les épreuves écrites inscrites au concours de Conseiller des Affaires Étrangères : composition sur les évolutions générales touchant la société (politiques, culturelles, économiques, sociales…), épreuve à option portant sur les questions internationales ou le droit public, épreuve d’anglais et composition sur une autre langue parmi de nombreuses propositions,  analyse de dossier économique et enfin composition assez générale touchant à l’histoire mais aussi aux institutions politiques et à la géographie.

La Prépa Conseiller des Affaires Étrangères vous permettra, immédiatement après les épreuves d’admissibilité, de concentrer tout votre effort sur les épreuves orales d’admission qui continuent d’opérer un écrémage drastique dans la procédure de recrutement : anglais, deuxième langue, exposé puis interrogation orale en économie ou en droit public, exposé de culture générale (histoire, civilisation, politique…), exposé sur un sujet en lien avec l’Union Européenne et enfin entretien avec le jury.

Conduite avec la plus grande rigueur, notre Prépa Conseiller des Affaires Étrangères vous donnera toutes les clés et les stratégies pour optimiser vos chances de réussite. Si la formule annuelle à temps plein en classe vous accueille en nos locaux de Bordeaux, Lyon, Paris ou Toulouse, elle vous permet de suivre également nos cours par visioconférence de là où vous êtes, pourvu que vous ayez une connexion à haut débit. Les cours que vous pourriez avoir manqués seront disponibles en Replay sur une plateforme accessible avec vos login et mot de passe.

Calendrier et modalités de la prépa annuelle

  • Début des cours : début janvier
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Format : cours en classe ou en web classe
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Vous souhaitez vous soumettre à un entrainement méthodologique tourné vers les épreuves écrites et orales qui sanctionnent le concours de Conseiller des Affaires Étrangères ? Nos sessions intensives répondront à votre besoin et à vos attentes. Organisés plusieurs fois dans l’année (consulter le calendrier), cette formule vous donnera bien entendu les moyens de revenir sur les fondamentaux et sur des problématiques incontournables au concours CAE, mais vous donnera surtout l’occasion de vous soumettre tous les jours à un entraînement portant directement sur des sujets conformes aux épreuves d’un concours parmi les plus sélectifs de la fonction publique. Cet entrainement vous donnera toutes les clés et les bonnes stratégies pour parfaitement gérer les différentes épreuves de compositions, de langue, l’analyse de dossier en économie ainsi que l’épreuve à option sur le droit public ou les questions internationales. Nos sessions intensives vous inviteront également à construire un oral convainquant et à vous plier à l’exercice périlleux des exposés et des oraux de langue.

Si cette solution séduit beaucoup les candidats parce qu’elle place l’entrainement au cœur de l’enseignement, elle implique néanmoins qu’ils aient en amont développé de solides aptitudes dans les domaines qui font la spécificité du concours de Conseiller des Affaires Étrangères. Cette condition étant remplie, nos enseignants vous accueillent et vous préparent efficacement à chacune des épreuves, écrites et orales, du concours de Conseiller des Affaires Étrangères. Leur expertise est en cela pour vous un gage de réussite.

Calendrier et modalités des stages intensifs

  • Dates : consulter le calendrier présent dans notre documentation
  • Durée : une semaine
  • Epreuves préparées : admissibilité et admission
  • Mode d’évaluation : concours blanc final

Notre prépa en ligne aux concours de Conseiller des Affaires Étrangères conjugue un travail que vous aurez à effectuer en autonomie sur une plateforme dédiée, et des enseignements que vous suivrez en cours du soir, en face-à-face avec nos intervenants. La plateforme vous donne accès, avec vos identifiants, à toutes les ressources pédagogiques indispensables au concours CAE (thèmes de culture générale, géographie, économie, sociologie, anglais, deuxième langue, note de synthèse (analyse de dossier), matière à option (droit public et questions internationales)

Parallèlement, des cours du soir, suivis par visioconférence, vous permettent d’échanger avec les enseignants et de traiter des sujets de concours. Si, pour un motif quelconque, vous n’avez pu assister à un cours, retrouvez-le en REPLAY sur la plateforme. La formule en ligne vous apporte donc tout ce qu’il est nécessaire de savoir et de savoir-faire pour bien gérer les épreuves d’admissibilité. Après les écrits, la préparation aux épreuves orales, également suivie par visioconférence, concentre tous les efforts. Somme toute, la formule en ligne vous permettra de passer avec succès une-à-une toutes les étapes de la procédure de recrutement des Conseillers des Affaires Étrangères.

Calendrier et modalités de la préparation en ligne

  • Début des cours : début janvier
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Moyens pédagogiques : PDF + cours du soir
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Quelle que soit la préparation annuelle choisie (temps plein, temps partiel, en ligne), ou formule « toutes sessions intensives », vous aurez accès à notre plateforme WEB dédiée à la préparation de vos concours. Muni de vos login et mot de passe, vous travaillez en totale autonomie en profitant des ressources dont vous avez besoin. Les contenus de la plateforme, documents au format PDF, vidéos explicatives et exercices d’apprentissage, enregistrement des cours de l’année N-1, tous les matériels indispensables pour réussir au concours de Conseiller des Affaires Étrangères sont accessibles 24h/24.

À NOTER : Toutes nos préparations, de la plus longue à la plus courte, sont accessibles 100% par visioconférence.

Vous préparer au concours de Conseiller des Affaires Étrangères – Nos formules

Le métier du conseiller des affaires étrangères

Les femmes et les hommes du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) défendent et promeuvent les intérêts de la France et des Français dans tous les domaines auprès des pays étrangers et au sein des organisations internationales.
Le taux de mobilité annuel est de 33 % au sein du ministère chargé des Affaires étrangères. La carrière de la plupart des agents du MEAE est caractérisée par une très forte mobilité géographique et fonctionnelle. Les agents titulaires, c’est-à-dire ceux recrutés par concours, sont amenés à changer de poste régulièrement, environ tous les trois ou quatre ans et à alterner leur vie professionnelle entre la France (Paris ou Nantes) et l’étranger.

Conditions d’accès au concours

Vous devez être :

  • ressortissants des États membres de l’Union européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen.
  • jouir de vos droits civiques ;
  • ne pas avoir subi de condamnations figurant au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatibles avec l’exercice des fonctions ;
  • le concours externe est ouvert aux candidats titulaires d’une licence, d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II

La carrière de Conseiller des Affaires Étrangères

Les conseillers des affaires étrangères débutent en qualité d’expert (d’un dossier ou d’un pays) puis, après quelques années, accèdent à des responsabilités d’encadrement (sous-directeur géographique par exemple). Le corps des conseillers des affaires étrangères constitue le vivier du recrutement des consuls généraux et/ou ambassadeurs français. Traditionnellement, les énarques étaient orientés vers les ambassades occidentales, et les ambassadeurs du Cadre d’Orient attribués aux dossiers asiatiques ou arabes.

En fin de carrière, le conseiller des affaires étrangères a en moyenne passé les deux tiers de son temps à l’étranger. Ces nombreux changements lui demandent une grande disponibilité, mais aussi une ouverture d’esprit et de réelles capacités d’adaptation. Le conseiller des affaires étrangères parle, au minimum, deux langues étrangères.
Ce concours mène à des fonctions à haute responsabilité. Le métier de base des conseillers des affaires étrangères (cadre d’Orient ou cadre général) est celui de conseiller-négociateur. Ils effectuent des tâches de conception et de responsabilité de nature politique, économique, juridique, culturelle ou administrative à l’administration centrale, fonctions diplomatiques, consulaires ou culturelles à l’étranger. En France, ces responsabilités s’exercent dans les domaines politique, économique, juridique, de coopération ou administratif ; à l’étranger, dans les activités diplomatiques, consulaires ou de coopération.

Préparation au concours de conseiller des affaires étrangères

Rémunération

Traitement mensuel brut : de 1 818€ bruts au 1er échelon à 3 711€ bruts au 11ème échelon, puis, en fin de carrière (grade Conseiller des affaires étrangères hors classe), de 5000€.
Au traitement indiciaire s’ajoutent :

  • à l’administration centrale, des primes et indemnités supplémentaires.
  • à l’étranger, une indemnité de résidence variable suivant le pays d’affectation et les fonctions exercées et qui peut atteindre une à quatre fois le traitement de grade. Cette indemnité sert notamment à couvrir des frais spécifiques inhérents à l’exercice des fonctions diplomatiques.
  • à l’administration centrale et à l’étranger, le cas échéant, des majorations familiales.

Les épreuves

Concours externe

Les candidats au concours externe doivent, au moment de l’inscription, opter pour l’une des trois sections géographiques suivantes et pour l’une des langues correspondant à la section choisie :

  • Section Europe orientale et Asie centrale : persan, russe ou turc.
  • Section Asie méridionale et Extrême-Orient : chinois (mandarin), hindi ou japonais.
  • Section Maghreb, Moyen-Orient, Afrique : arabe littéral, haoussa, hébreu, mandingue ou swahili.

Épreuves d’admissibilité

Composition 1

Composition portant sur l’évolution générale politique, économique, sociale et culturelle ainsi que sur le mouvement des idées du monde contemporain (Durée : 5 heures ; coefficient 3).

Épreuve à option
  • Soit en une composition portant sur les questions internationales.
  • Soit en la composition, à partir d’un dossier portant sur le droit public, d’une note ayant pour objet de vérifier l’aptitude à l’analyse et au raisonnement juridiques.

(durée 5 heures, coefficient 3)

Économie

Rédaction, à partir d’un dossier, d’une note ayant pour objet de vérifier l’aptitude à l’analyse de données économiques ainsi que des enjeux économiques et de développement international (Durée : 5 heures, coefficient 3).

Composition 2

Composition portant sur la civilisation, l’histoire, les institutions, la vie politique, les faits sociaux, la géographie économique et humaine et la culture des pays de la section choisie (Durée : 5 heures, coefficient 3).

Pour la section Maghreb, Moyen-Orient, Afrique, deux sujets seront proposés, un sujet portant sur l’Afrique subsaharienne et un sujet portant sur le Maghreb et le Moyen-Orient. Les candidats, ayant choisi cette section, pourront composer indifféremment sur l’un des deux sujets.

Anglais
  • Composition, en anglais, à partir d’une question, rédigée en anglais, liée à l’actualité ;
  • Traduction en français d’un texte rédigé en anglais.

(Durée totale de l’épreuve : 3 heures ; coefficient 2). Toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

Épreuve de langue obligatoire

– Section Europe orientale et Asie centrale : persan, russe, turc

– Section Asie méridionale et Extrême-Orient : chinois (mandarin), hindi, japonais

– Section Maghreb, Moyen-Orient, Afrique : arabe littéral, haoussa, hébreu, mandingue, swahili

  • Composition, dans la langue choisie au moment de l’inscription, à partir d’une question, rédigée dans cette même langue, liée à l’actualité ;
  • Traduction en français d’un texte rédigé dans la langue choisie au moment de l’inscription

(Durée totale de l’épreuve : 3 heures ; coefficient 2). Toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

Épreuve facultative de gestion des entreprises

Lors de leur inscription les candidats au concours externe peuvent demander à subir une épreuve écrite facultative d’admissibilité portant sur la gestion des entreprises.

Rédaction, à partir d’un dossier, d’une note ayant pour objet de vérifier la capacité du candidat à analyser un cas pratique et son aptitude à proposer des solutions cohérentes, simples et efficaces. Le dossier ne peut excéder 30 pages.

(Durée : 4 heures, coefficient 1). Seuls comptent les points au-dessus de 10 sur 20.

Épreuves d’admission

Entretien avec le jury

Entretien avec le jury, à partir d’une question tirée au sort, visant à apprécier les aptitudes, la personnalité et les motivations du candidat. 

(Préparation : 10 minutes ; durée : 45 minutes ; coefficient 5)

Exposé sur un sujet tiré au sort 1

Exposé sur un sujet tiré au sort relatif à la civilisation, l’histoire, les institutions, la vie politique, les faits sociaux, la géographie économique et humaine et la culture des pays de la section choisie, suivi d’une interrogation orale avec le jury. 

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes dont 10 minutes d’exposé, coefficient 2)

Épreuve à option

Lors de leur inscription les candidats aux concours externe choisiront droit public ou économie. L’épreuve consiste en un exposé sur un sujet tiré au sort portant sur le droit public ou l’économie, suivi d’une interrogation orale.

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes dont 10 minutes d’exposé ; coefficient 2)

Exposé à partir d’un sujet tiré au sort 2

Exposé à partir d’un sujet tiré au sort portant sur les questions relatives à l’Union européenne suivi d’une interrogation orale

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes dont 10 minutes d’exposé ; coefficient 2)

Anglais

L’épreuve consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d’un texte rédigé en anglais. 

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes ; coefficient 2 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).

Épreuve dans la langue choisie pour la sixième épreuve d’admissibilité

L’épreuve consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d’un texte rédigé dans cette langue. 

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes ; coefficient 2 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).

Épreuve facultative

Lors de leur inscription, les candidats aux concours externe peuvent demander à subir une épreuve facultative portant sur une troisième langue étrangère sélectionnée parmi les langues suivantes et non choisie pour l’épreuve écrite d’admissibilité : allemand, amharique, arabe littéral, arabe maghrébin, arabe oriental, birman, bulgare, cambodgien, chinois (cantonais), chinois (mandarin), coréen, espagnol, grec, haoussa, hébreu, hindi, hongrois, italien, japonais, laotien, malais-indonésien, malgache, mandingue, néerlandais, norvégien, ourdou, pashtou, persan, peul, polonais, portugais, roumain, russe, serbo-croate, suédois, swahili, tchèque, thaï, turc ou vietnamien.

L’épreuve de langue facultative consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d’un texte rédigé dans cette langue

(Préparation : 20 minutes ; durée : 20 minutes ; coefficient 1).

Seuls comptent, en vue de l’admission, les points au-dessus de 10 sur 20.

Concours interne

Les candidats au concours interne doivent, lors de leur inscription, opter pour l’une des quatre sections géographiques suivantes et pour l’une des langues correspondant à la section choisie :

  • Section Europe orientale et Asie centrale : persan, russe ou turc.
  • Section Asie méridionale et Extrême-Orient : chinois (mandarin), hindi ou japonais.
  • Section Maghreb, Moyen-Orient, Afrique: arabe littéral, haoussa, hébreu, mandingue ou swahili.
  • Europe centrale : allemand

Épreuves d’admissibilité

Composition 1

Composition portant sur l’évolution générale politique, économique, sociale et culturelle ainsi que sur le mouvement des idées du monde contemporain (Durée : 5 heures ; coefficient 3).

Épreuve à option
  • Soit en la rédaction d’une note à partir d’un dossier relatif aux questions internationales.
  • Soit en la rédaction, à partir d’un dossier relatif au droit public, d’une note ayant pour objet de vérifier l’aptitude à l’analyse et au raisonnement juridiques.

(durée 5 heures, coefficient 3)

Économie

Rédaction, à partir d’un dossier, d’une note ayant pour objet de vérifier l’aptitude à l’analyse de données économiques ainsi que des enjeux économiques et de développement international (Durée : 5 heures, coefficient 3).

Composition 2

Composition portant sur la civilisation, l’histoire, les institutions, la vie politique, les faits sociaux, la géographie économique et humaine et la culture des pays de la section choisie (Durée : 5 heures, coefficient 3).

Pour la section Maghreb, Moyen-Orient, Afrique, deux sujets seront proposés, un sujet portant sur l’Afrique subsaharienne et un sujet portant sur le Maghreb et le Moyen-Orient. Les candidats, ayant choisi cette section, pourront composer indifféremment sur l’un des deux sujets.

Anglais
  • Composition, en anglais, à partir d’une question, rédigée en anglais, liée à l’actualité ;
  • Traduction en français d’un texte rédigé en anglais.

(Durée totale de l’épreuve : 3 heures ; coefficient 2). Toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

Épreuve de langue obligatoire

– Section Europe orientale et Asie centrale : persan, russe, turc

– Section Asie méridionale et Extrême-Orient : chinois (mandarin), hindi, japonais

– Section Maghreb, Moyen-Orient, Afrique : arabe littéral, haoussa, hébreu, mandingue, swahili

  • Composition, dans la langue choisie au moment de l’inscription, à partir d’une question, rédigée dans cette même langue, liée à l’actualité ;
  • Traduction en français d’un texte rédigé dans la langue choisie au moment de l’inscription

(Durée totale de l’épreuve : 3 heures ; coefficient 2). Toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

Épreuves d’admission

Entretien avec le jury

Entretien avec le jury visant à apprécier les aptitudes, la personnalité et les motivations du candidat et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Seul l’entretien avec le jury donne lieu à notation. 

(Durée : 45 minutes, dont 10 minutes au plus d’exposé ; coefficient 5)

Exposé sur un sujet tiré au sort 1

Exposé sur un sujet tiré au sort relatif à la civilisation, l’histoire, les institutions, la vie politique, les faits sociaux, la géographie économique et humaine et la culture des pays de la section choisie, suivi d’une interrogation orale avec le jury. 

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes dont 10 minutes d’exposé, coefficient 2)

Épreuve à option

Lors de leur inscription les candidats aux concours interne choisiront droit public ou économie. L’épreuve consiste en un exposé sur un sujet tiré au sort portant sur le droit public ou l’économie, suivi d’une interrogation orale.

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes dont 10 minutes d’exposé ; coefficient 2)

Exposé à partir d’un sujet tiré au sort 2

Exposé à partir d’un sujet tiré au sort portant sur les questions relatives à l’Union européenne suivi d’une interrogation orale

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes dont 10 minutes d’exposé ; coefficient 2)

Anglais

L’épreuve consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d’un texte rédigé en anglais. 

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes ; coefficient 2 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).

Épreuve dans la langue choisie pour la sixième épreuve d’admissibilité

L’épreuve consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d’un texte rédigé dans cette langue. 

(Préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes ; coefficient 2 ; toute note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire).

Épreuve facultative

Lors de leur inscription, les candidats aux concours externe peuvent demander à subir une épreuve facultative portant sur une troisième langue étrangère sélectionnée parmi les langues suivantes et non choisie pour l’épreuve écrite d’admissibilité : allemand, amharique, arabe littéral, arabe maghrébin, arabe oriental, birman, bulgare, cambodgien, chinois (cantonais), chinois (mandarin), coréen, espagnol, grec, haoussa, hébreu, hindi, hongrois, italien, japonais, laotien, malais-indonésien, malgache, mandingue, néerlandais, norvégien, ourdou, pashtou, persan, peul, polonais, portugais, roumain, russe, serbo-croate, suédois, swahili, tchèque, thaï, turc ou vietnamien.

L’épreuve de langue facultative consiste en une interrogation orale à partir de la lecture, de la traduction et du commentaire d’un texte rédigé dans cette langue

(Préparation : 20 minutes ; durée : 20 minutes ; coefficient 1).

Seuls comptent, en vue de l’admission, les points au-dessus de 10 sur 20.

Enseignants disponibles

Équipe disponible de 8h à 22h

Équipe experte du concours de conseiller des affaires étrangères CAEO

Enseignants experts

Plateforme WEB

Plateforme WEB dédiée au concours CAE

Enseignement autour de l'actualité

Enseignements mis à jour en fonction de l’actualité

Support de révision

Supports de révision

Cours par visioconférence

Tous nos cours accessibles par visioconférence