Se préparer et réussir au concours d’Inspecteur des Finances Publiques

Bordeaux : 05 33 05 25 42

Lyon : 04 37 23 07 87

Paris : 09 52 08 64 69

Toulouse : 05 61 22 66 07

Logo Zêta Fonction Publique

Ensemble pour faire aboutir vos projets professionnels !

Prépa concours Inspecteur des Finances Publiques à Toulouse, Bordeaux, Lyon et Paris

La préparation annuelle au concours d’Inspecteur des Finances Publiques s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent s’investir complètement et à temps plein dans la préparation du concours, à contrario de nos sessions intensives.

Elle permet au candidat d’acquérir rapidement des bases solides en méthodologie et sur l’ensemble des connaissances nécéssaires pour réussir au concours d’Inspecteur des Finances Publiques

Calendrier et modalités de la prépa annuelle

  • Début des cours : 3e lundi de septembre
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Format : cours en classe ou en web classe
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Nous organisons sur les vacances universitaires des sessions intensives de préparation au concours d’Inspecteur des Finances Publiques.
Elles ont pour vocation, sur la base de l’entrainement, de proposer un enseignement méthodologique de haut niveau qui permettra au candidat, par ailleurs déjà au fait des exigences requises par le concours, de renforcer ses compétences le jour du concours. 
Cette formule a l’avantage de permettre à un étudiant à l’aise sur l’ensemble du programme des épreuves écrites et de l’oral, de procéder à un vaste état des lieux, autant en termes d’acquis théoriques que des connaissances méthodologiques.

Calendrier et modalités des stages intensifs

  • Dates : consulter le calendrier présent dans notre documentation
  • Durée : une semaine
  • Epreuves préparées : admissibilité et admission
  • Mode d’évaluation : concours blanc final

Notre prépa en ligne au concours d’Inspecteur des Finances Publiques vous apporte tout ce qu’il est nécessaire de savoir et de savoir-faire : des cours complets et structurés qui balaient l’ensemble du programme des concours, des épreuves blanches en grand nombre, des corrigés écrits détaillés, une préparation à l’entretien avec le jury et à l’épreuve de langue. Tout cela disponible 24h/24 et 7j/7 via notre plateforme en ligne spécialement dédiée à la préparation du concours d’Inspecteur des Finances Publiques.

Calendrier et modalités de la préparation en ligne

  • Début des cours : 3e lundi de septembre
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Moyens pédagogiques : PDF + cours du soir
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Quelle que soit la préparation choisie, vous aurez accès, de chez vous et à tout moment, à notre plateforme WEB dédiée à la préparation du concours d’Inspecteur des Finances Publiques. Munis de vos login et mot de passe, vous pouvez travailler en autonomie en bénéficiant de toutes les ressources pédagogiques nécessaires : tout le cours au format PDF, méthodologies des épreuves, exercices traités pas à pas, sujets de concours assortis de leurs corrections, vidéos de cours disponibles en REPLAY.

À NOTER : Toutes nos préparations, de la plus longue à la plus courte, sont accessibles 100% par visioconférence.

Vous préparer au concours d’Inspecteur des finances publiques – Nous proposons aussi :

Le métier

L’inspecteur des finances publiques est un expert fiscal. Il vérifie les comptes et déclarations fiscales des particuliers, des entreprises et professions libérales, mais peut également exercer des missions liées au patrimoine, à l’immobilier, etc. Il encadre souvent une équipe spécialisée. C’est un cadre fonctionnaire (de catégorie A), rattaché à la Direction générale des finances publiques (DGFiP), qui dépend du ministère de l’Economie et des Finances. Elle est issue de la fusion, en avril 2008, des administrations de la direction générale des Impôts et de la direction générale de la comptabilité publique (ou Trésor Public).

Les missions

L’inspecteur des finances publiques peut exercer en tant qu’expert au sein d’un service des impôts des particuliers (SIP) ou d’un service des impôts des entreprises (SIE). Il peut également apporter un soutien technique dans un pôle de recouvrement spécialisé (PRS), qui traite des dossiers à fort enjeu ou encore dans un pôle de contrôle et d’expertise, pour le contrôle sur pièces des dossiers de professionnels. Mais il peut aussi être rédacteur, vérificateur auprès de particuliers ou d’entreprises, enquêteur sur le terrain, formateur, spécialiste en informatique, expert en fiscalité immobilière ou diriger une équipe de géomètres du cadastre.

Conditions d’accès au concours

Les inspecteurs des finances publiques sont recrutés :

  • Par voie de concours externe et interne
  • Par voie d’un examen professionnel organisé par spécialités (matières fiscales, matières de la gestion publique, matières transverses) et ouvert aux agents appartenant à un corps de catégorie B de la DGFiP
  • Au choix, parmi les fonctionnaires de catégorie B de la DGFiP et les secrétaires administratifs relevant des ministres chargés de l’Économie et du Budget inscrits sur une liste d’aptitude après avis de la commission administrative paritaire

La formation après avoir réussi au concours d’Inspecteur des Finances Publiques

Une formation adaptée et rémunérée
Après votre réussite au concours, vous bénéficiez d’une formation théorique de 8 mois dans un des établissements de l’École nationale des Finances publiques, et d’une formation pratique de 4 mois dans votre direction d’affectation.

Préparation concours inspecteur des finances publiques

Rémunération

Des rémunérations attractives
À l’issue de votre formation, vous percevrez, en qualité d’inspecteur titulaire, une rémunération nette annuelle de 27 432 € (rémunération d’un inspecteur de 1 er échelon, débutant, en poste en Ile-de-France, calculée au 1 er janvier 2021). Cette rémunération pourra atteindre 43 323 €/an en fin de carrière d’inspecteur.

Les épreuves

Concours externe

Épreuves d’admissibilité

Épreuve écrite n° 1

Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières. Le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages.
Durée : 4 heures – coefficient 7 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

Épreuve écrite n° 2

Au choix du candidat lors de l’inscription :

  • Droit constitutionnel et administratif : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • Institutions, droit et politiques communautaires : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • Droit civil et procédures civiles : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • Droit des affaires : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • Analyse économique : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • Econométrie et statistique : résolution d’un ou plusieurs problèmes.
  • Mathématiques : résolution d’un ou plusieurs problèmes.
  • Gestion comptable et analyse financière : résolution d’un ou plusieurs problèmes et/ou cas pratiques.
  • Finances et gestion publiques : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.

Durée : 3 heures – coefficient 5 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

Épreuves d’admission

Épreuve orale n° 1

Entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur. L’entretien comprend tout d’abord une présentation par le candidat, durant environ 5 minutes, de son parcours. Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement économique et financier.
Durée : 30 minutes ; coefficient 6 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

Épreuve orale n° 2

Exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort sur une option de l’épreuve écrite d’admissibilité n° 2, suivi de questions en rapport avec le sujet traité et/ou le programme de l’option.
Durée : préparation de 20 minutes ; exposé et questions : 20 minutes – coefficient 4 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

Épreuve écrite n° 3

Traduction sans dictionnaire d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes : Allemand, Anglais, Espagnol ou Italien.
Durée : 1 heure 30 – coefficient 1 – pas de note éliminatoire.

Concours interne

Épreuves d’admissibilité

Épreuve écrite n° 1

Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières. Le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages.
Durée : 4 heures – coefficient 7 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

Épreuve écrite n° 2

Au choix du candidat lors de l’inscription

  • Fiscalité professionnelle : réponses à des questions et/ou cas pratique à partir de l’analyse d’un dossier.
  • Fiscalité personnelle et patrimoniale : réponses à des questions et/ou cas pratique à partir de l’analyse d’un dossier.
  • Gestion publique : réponses à des questions et/ou cas pratique à partir de l’analyse d’un dossier.
  • Gestion comptable et analyse financière : résolution d’un ou plusieurs cas pratiques.
  • Budget, immobilier, gestion des ressources humaines, logistique et organisation de la DGFIP : réponses à des questions et/ou cas pratique à partir de l’analyse d’un dossier.

Durée : 3 heures – coefficient 5 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

Épreuve écrite n° 3 (facultative)

Traduction sans dictionnaire d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol ou italien.
Durée : 1 heure 30 – coefficient 1 (seuls sont pris en compte les points au dessus de 10/20)

Épreuves d’admission

Entretien avec le jury

Entretien avec le jury visant à apprécier les aptitudes du candidat, ses projets professionnels et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Cet entretien comprend tout d’abord un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, durant environ 5 minutes. Il se poursuit par un échange avec le jury sur sa connaissance de l’environnement de la DGFiP et sur des mises en situation.
Durée : 30 minutes – coefficient 9 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

Enseignants disponibles

Équipe disponible de 8h à 22h

Équipe experte du concours de conseiller des affaires étrangères CAEO

Enseignants experts

Plateforme WEB

Plateforme WEB dédiée au concours

Enseignement autour de l'actualité

Enseignements mis à jour en fonction de l’actualité

Support de révision

Supports de révision

Cours par visioconférence

Tous nos cours accessibles par visioconférence