Préparation concours Conservateur du Patrimoine à Toulouse, Bordeaux, Lyon et Paris

Logo Zêta Fonction Publique

À Bordeaux : 05 33 05 25 42

À Lyon : 04 37 23 07 87

À Paris : 09 52 08 64 69

À Toulouse : 05 61 22 66 07

Le week-end : 06 80 22 05 26

Par e-mail : contact@zeta-educ-fonctionpublique.fr

Zêta

Catalyseur de réussite

Se préparer et réussir au concours Conservateur du Patrimoine

RECEVOIR LA DOCUMENTATION

8 + 14 =

La préparation aux concours externe ou interne de Conservateur du Patrimoine, formule annuelle à temps plein, s’adresse à toutes celles et ceux qui, conscient(e)s de la sévérité de la sélection, souhaitent s’investir à temps complet dans la poursuite de ce seul objectif. Le candidat suit un cycle préparatoire au concours de Conservateur du Patrimoine qui l’intègre dans une scolarité totale. L’enseignement, qui vous mobilise du lundi au vendredi, matin et après-midi, dans un emploi du temps volumineux et compact, implique de votre part une très large disponibilité. Cette formule permettra au candidat d’acquérir les connaissances et les méthodes propres aux épreuves, écrites et orales, du concours de Conservateur du Patrimoine, externe ou interne. La préparation peut être suivie dans l’un quelconque de nos établissements si vous habitez à Bordeaux, Lyon, Paris ou Toulouse, ou par visioconférence sinon.

Calendrier et modalités de la prépa annuelle

  • Début des cours : 3e lundi de septembre
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Format : cours en classe ou en web classe
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Vous souhaitez vous soumettre à un entrainement méthodologique dirigé, en direction des épreuves du concours externe ou interne de Conservateur du Patrimoine, et participer à un concours blanc afin de vous évaluer, nos stages intensifs répondront à vos attentes. Organisées plusieurs fois dans l’année, et plus particulièrement à l’approche des épreuves, cette formule vous donnera toutes les clés et les stratégies pour parfaitement gérer les exercices qui figurent aux concours de recrutement de Conservateur du Patrimoine. Attention, si cette solution séduit beaucoup les candidats parce qu’elle accorde au bachotage une place prépondérante, préfigurant ainsi ce qui les attend précisément le jour J, elle implique néanmoins qu’ils aient en amont acquis un socle de connaissances solide dans les domaines qui font la spécificité du concours de Conservateur du Patrimoine. Les sessions intensives s’adressent en effet à des candidats qui dominent déjà les concepts explorés par les concepteurs de sujets.

Calendrier et modalités des stages intensifs

  • Dates : consulter le calendrier présent dans notre documentation
  • Durée : une semaine
  • Épreuves préparées : admissibilité et admission
  • Mode d’évaluation : concours blanc final

Notre prépa en ligne au concours de Conservateur du Patrimoine conjugue travail en autonomie sur plateforme et cours du soir animés par des enseignants. La plateforme vous donne accès, avec vos identifiants, à toutes les ressources pédagogiques (le cours, la méthodologie des épreuves, les sujets de concours, les corrigés détaillés) au format PDF. Les cours du soir, suivis par visioconférence, vous permettent d’échanger avec les intervenants et de traiter pas à pas des sujets de concours pour acquérir la méthodologie des exercices qui figurent au concours de Conservateur du Patrimoine. Si, pour un motif quelconque, vous n’avez pu assister à un cours, retrouvez-le disponible en REPLAY sur la plateforme. La formule en ligne vous apporte donc tout ce qu’il est nécessaire d’acquérir en termes de savoir et de savoir-faire. Dès concours blancs, organisés selon un calendrier annoncé en début de préparation, vous donnent l’occasion de régulièrement vous évaluer et d’assister à un séminaire de corrections. Après les écrits, une préparation aux épreuves orales, également suivie par visioconférence, prend le relai. Très efficace si l’on s’y tient, la préparation en ligne au concours de Conservateur du Patrimoine conviendra plus particulièrement aux candidat(e)s occupé(e)s en journée par leurs études ou par une activité professionnelle.

Calendrier et modalités de la préparation en ligne

  • Début des cours : 3e lundi de septembre
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Moyens pédagogiques : PDF + cours du soir
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Quelle que soit la préparation annuelle choisie, vous aurez accès, de chez vous et à tout moment, à notre plateforme WEB dédiée à la préparation du concours de Conservateur du Patrimoine. Munis de vos login et mot de passe, vous pouvez travailler en autonomie en bénéficiant de toutes les ressources pédagogiques nécessaires : tout le cours au format PDF, méthodologies des épreuves, exercices traités pas à pas, sujets de concours assortis de leurs corrections, vidéos de cours disponibles en REPLAY.

À NOTER : Toutes nos préparations, de la plus longue à la plus courte, sont accessibles 100% par visioconférence.

Vous préparer au concours de conservateur du patrimoine – Nous proposons aussi :

Le métier du conservateur du patrimoine

Le conservateur du patrimoine est un scientifique de haut niveau qui a des responsabilités administratives et d’encadrement dans le domaine de la gestion du patrimoine. Il exerce ses missions dans un des services de l’Etat, dans une collectivité territoriale ou à la ville de Paris.

Le conservateur du patrimoine est en tout premier lieu chargé de constituer et sauvegarder le patrimoine. Il peut s’agir de collections de tableaux, de fonds numérisés, d’archives… Dans ce cadre, son rôle est de sélectionner des œuvres, des fonds, des objets ou des monuments ; de procéder à des études techniques et scientifiques ; de veiller à leur conservation, à leur préservation et restauration ; d’organiser leur mise en valeur et leur communication aux publics.

A tête d’une équipe de collaborateurs, le travail du conservateur de patrimoine alterne des missions sur le terrain, des déplacements à l’étranger ou auprès de professionnels (restaurateurs…), un travail technique et scientifique, la rédaction de rapport, des activités de programmation culturelle…

Le métier de conservateur du patrimoine nécessite une grande passion pour l’histoire de l’art mais aussi des connaissances pointues. Des compétences organisationnelles, managériales, relationnelles sont également indispensables car le conservateur du patrimoine est avant tout un encadrant qui coordonne toute une équipe au service de la conservation et de la valorisation du patrimoine.

Conditions d’accès au concours

Conditions générales pour avoir la qualité de fonctionnaire

  • Posséder la nationalité française ou celle de l’un des autres États membres de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen,
  • Jouir de ses droits civiques dans l’État dont on est ressortissant,
  • Ne pas avoir subi une condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions,
  • Être en position régulière au regard des obligations de service national de l’État dont on est ressortissant,
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice des fonctions.

Conditions d’accès au concours

  • Être titulaire d’une licence, d’un autre titre ou diplôme équivalent. Pour la spécialité « archives », être diplômé(e) de l’École nationale des chartes.
Préparation concours inspecteur du patrimoine

La formation après avoir réussi au concours de Conservateur du Patrimoine

Une fois reçus, les lauréats du concours suivent une formation rémunérée de 18 mois à l’Institut National du Patrimoine (INP) dès janvier de l’année qui suit le concours.

Rémunération

Un conservateur du patrimoine gagne entre 1 861 € bruts et 4 459 € bruts par mois.

Les épreuves du concours externe

Le concours de conservateur du patrimoine peut être présenté dans les spécialités suivantes :

  • archéologie
  • archives
  • monuments historiques et inventaire
  • musées
  • patrimoine scientifique, technique et naturel

Le concours requiert des connaissances générales en archéologie ou en ethnologie ou en histoire ou en histoire de l’art ou en sciences de la nature, et en langues étrangères, ainsi que des connaissances spécialisées dans l’option scientifique choisie par le candidat.
Il est également demandé au candidat d’avoir une connaissance concrète des œuvres, des objets et des monuments, une pratique du terrain ou de la recherche, ainsi qu’une connaissance du métier de conservateur et de ses enjeux et particulièrement dans la spécialité choisie par le candidat.

Épreuves d’admissibilité

Une dissertation générale

Portant sur un sujet, au choix du candidat, soit sur l’histoire européenne, soit sur l’histoire de l’art européen, soit sur l’archéologie préhistorique et historique européenne, soit sur l’ethnologie, soit sur l’histoire des institutions et de l’administration françaises, soit sur les sciences de la nature et de la matière (coefficient 3, durée 5 heures).

Une épreuve spécialisée d’analyse et de commentaire de plusieurs documents

L’épreuve se rapporte à l’option choisie par le candidat lors de son inscription au concours (coefficient 4, durée 5 heures).

Une épreuve de langue ancienne ou de langue vivante étrangère

Le choix est effectué par les candidats lors de leur inscription. L’épreuve consiste en la traduction d’un texte, traduction suivie, dans le cas des langues vivantes étrangères, de la réponse à une ou plusieurs questions se rapportant au texte. L’usage du dictionnaire est autorisé pour les langues anciennes seulement. Langues vivantes proposées : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, russe. Langues anciennes proposées : Grec ancien, hébreu ancien, latin. (Coefficient 1, durée 3 heures)

Épreuves d’admission

Une épreuve de spécialité professionnelle

Le candidat doit traiter un sujet à partir d’un dossier thématique proposé par le jury comportant plusieurs documents et correspondant à la spécialité professionnelle choisie par le candidat lors de l’inscription (coefficient 3, préparation 30 minutes, durée 30 minutes).

Une épreuve d’entretien avec le jury

L’épreuve permet d’apprécier les motivations et les aptitudes du candidat au service public, par rapport aux fonctions de conservateur du patrimoine, notamment dans la (ou les) spécialités dans la(les)quelle(s) le candidat est admissible (coefficient 3, aucune préparation en salle, durée 30 minutes).

Une épreuve de langue vivante étrangère (autre que celle choisie à l’écrit)

Le choix est effectué par les candidats lors de leur inscription. L’épreuve consiste en une conversation dans la langue choisie, à partir d’un texte. Langues vivantes : Allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, russe. (Coefficient 1, préparation 30 minutes, durée 30 minutes)

Enseignants disponibles

Équipe disponible de 8h à 22h

Équipe experte du concours de conseiller des affaires étrangères CAEO

Enseignants experts

Plateforme WEB

Plateforme WEB dédiée au concours de Conservateur du Patrimoine

Enseignement autour de l'actualité

Enseignements mis à jour en fonction de l’actualité

Support de révision

Supports de révision

Cours par visioconférence

Tous nos cours accessibles par visioconférence