Se préparer et réussir au concours d’Attaché Territorial

Logo Zêta Fonction Publique

À Bordeaux : 05 33 05 25 42

À Lyon : 04 37 23 07 87

À Paris : 09 52 08 64 69

À Toulouse : 05 61 22 66 07

Le week-end : 06 80 22 05 26

Par e-mail : contact@zeta-fonctionpublique.fr

Zêta

Catalyseur de réussite

Prépa concours Attaché Territorial à Toulouse, Bordeaux, Lyon et Paris

TÉLÉCHARGER LA DOCUMENTATION

2 + 12 =

La préparation aux concours externe ou interne d’Attaché Territorial, formule annuelle à temps plein, s’adresse à toutes celles et ceux qui, conscient(e)s de la sévérité de la sélection, souhaitent s’investir à temps complet dans la poursuite de ce seul objectif. Le candidat suit un cycle préparatoire au concours d’Attaché Territorial qui l’intègre dans une scolarité totale. L’enseignement, qui vous mobilise du lundi au vendredi, matin et après-midi, dans un emploi du temps volumineux et compact, implique de votre part une très large disponibilité. Cette formule permettra au candidat d’acquérir les connaissances et les méthodes propres aux épreuves, écrites et orales, du concours d’Attaché Territorial, externe ou interne. La préparation peut être suivie dans l’un quelconque de nos établissements si vous habitez à Bordeaux, Lyon, Paris ou Toulouse, ou par visioconférence sinon.

Calendrier et modalités de la prépa annuelle

  • Début des cours : 3e lundi de septembre
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Format : cours en classe ou en web classe
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Vous souhaitez vous soumettre à un entrainement méthodologique dirigé, en direction des épreuves du concours externe ou interne d’Attaché Territorial, et participer à un concours blanc afin de vous évaluer, nos stages intensifs répondront à vos attentes. Organisées plusieurs fois dans l’année, et plus particulièrement à l’approche des épreuves, cette formule vous donnera toutes les clés et les stratégies pour parfaitement gérer les exercices qui figurent aux concours de recrutement d’Attaché Territorial. Attention, si cette solution séduit beaucoup les candidats parce qu’elle accorde au bachotage une place prépondérante, préfigurant ainsi ce qui les attend précisément le jour J, elle implique néanmoins qu’ils aient en amont acquis un socle de connaissances solide dans les domaines qui font la spécificité du concours d’Attaché Territorial. Les sessions intensives s’adressent en effet à des candidats qui dominent déjà les concepts explorés par les concepteurs de sujets.

Calendrier et modalités des stages intensifs

  • Dates : consulter le calendrier présent dans notre documentation
  • Durée : une semaine
  • Epreuves préparées : admissibilité et admission
  • Mode d’évaluation : concours blanc final

Notre prépa en ligne au concours d’Attaché Territorial conjugue travail en autonomie sur plateforme et cours du soir animés par des enseignants. La plateforme vous donne accès, avec vos identifiants, à toutes les ressources pédagogiques (le cours, la méthodologie des épreuves, les sujets de concours, les corrigés détaillés) au format PDF. Les cours du soir, suivis par visioconférence, vous permettent d’échanger avec les intervenants et de traiter pas à pas des sujets de concours pour acquérir la méthodologie des exercices qui figurent au concours d’Attaché Territorial. Si, pour un motif quelconque, vous n’avez pu assister à un cours, retrouvez-le disponible en REPLAY sur la plateforme. La formule en ligne vous apporte donc tout ce qu’il est nécessaire d’acquérir en termes de savoir et de savoir-faire. Dès concours blancs, organisés selon un calendrier annoncé en début de préparation, vous donnent l’occasion de régulièrement vous évaluer et d’assister à un séminaire de corrections. Après les écrits, une préparation aux épreuves orales, également suivie par visioconférence, prend le relai. Très efficace si l’on s’y tient, la préparation en ligne au concours d’Attaché Territorial conviendra plus particulièrement aux candidat(e)s occupé(e)s en journée par leurs études ou par une activité professionnelle.

Calendrier et modalités de la préparation en ligne

  • Début des cours : 3e lundi de septembre
  • Fin de la Prépa aux écrits : veille des épreuves
  • Prépa à l’oral : 8 semaines avant l’épreuve
  • Moyens pédagogiques : PDF + cours du soir
  • Mode d’évaluation : concours blancs (consulter la documentation)
  • Admission : sur dossier

Quelle que soit la préparation choisie, vous aurez accès, de chez vous et à tout moment, à notre plateforme WEB dédiée à la préparation du concours d’Attaché Territorial. Munis de vos login et mot de passe, vous pouvez travailler en autonomie en bénéficiant de toutes les ressources pédagogiques nécessaires : tout le cours au format PDF, méthodologies des épreuves, exercices traités pas à pas, sujets de concours assortis de leurs corrections, vidéos de cours disponibles en REPLAY.

À NOTER : Toutes nos préparations, de la plus longue à la plus courte, sont accessibles 100% par visioconférence.

Vous préparer au concours d’Attaché Territorial – Nous proposons aussi :

Le métier d’Attaché Territorial

L’attaché territorial peut exercer ses fonctions de pilotage, de gestion et de management dans quasiment tous les champs des politiques locales : de la politique de la ville à la culture, en passant par l’environnement ou l’immobilier et les ressources humaines. Il est placé sous l’autorité des directeurs généraux des services des départements et des régions, des secrétaires généraux ou secrétaires des communes ou des directeurs d’établissements publics. Elle/Il s’implique dans des projets proches de sa spécialité. Les résultats de ses études et missions impactent la politique locale

Activités de l’attaché territorial

  • L’attaché participe à la conception, à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques décidées dans les domaines : administratif, financier, économique, sanitaire, social, culturel, de l’animation et de l’urbanisme.
  • Il peut se voir confier des missions, des études ou des fonctions comportant des responsabilités particulières, notamment en matière de gestion des ressources humaines, de gestion des achats et des marchés publics, de gestion financière et de contrôle de gestion, de gestion immobilière et foncière et de conseil juridique.
  • Il peut être chargé des actions de communication interne et externe et de celles liées au développement, à l’aménagement et à l’animation économique, sociale et culturelle de la collectivité.
  • Il assure des fonctions d’encadrement et la direction de bureau ou de service.
  • Il conseille les élus dans la mise en œuvre des politiques publiques.
  • Il suit des dossiers en lien avec sa spécialité à la demande de ses supérieurs.
  • Il organise des réunions avec des experts afin d’y répondre correctement.

Conditions d’accès au concours

Tout candidat doit :

  • Être de nationalité française ou être ressortissant d’un État membre de la Communauté Européenne, ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ;
  • Être âgé d’au moins 16 ans (aucune limite d’âge maximale n’est prévue pour se présenter aux concours d’accès à la fonction publique territoriale) ;
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction ;
  • Jouir de ses droits civiques ;
  • Ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions auxquelles le concours donne accès ;
  • Se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l’Etat dont il est ressortissant.

Le concours externe d’attaché territorial est ouvert, aux candidats titulaires d’une licence, ou d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II ou d’une qualification reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par décret.

Le concours d’attaché territorial interne est ouvert, aux fonctionnaires et agents des collectivités territoriales, de l’Etat et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l’article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, ainsi qu’aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale.

Préparation concours Attaché Territorial

La formation après avoir réussi au concours d’Attaché Territorial

Une fois engagés dans une collectivité locale, ils sont nommés stagiaires pendant un an. Pendant cette année, ils suivent une formation d’intégration. La titularisation des stagiaires intervient, par décision de l’autorité territoriale, à la fin du stage.

Rémunération

Le traitement de l’attaché territorial est indexé sur une grille indiciaire :

  • Attaché territorial : de 1615 à 3046 €
  • Attaché principal territorial : de 2009 à 3 625 €
  • Directeur territorial : de 2 694 à 3 694 €

Au traitement brut indiciaire peuvent s’ajouter des indemnités pour travaux supplémentaires, missions des préfectures, fonctions et résultats.

Les épreuves

Concours externe

Épreuves d’admissibilité

1e épreuve

Pour l’ensemble des spécialités, une composition portant sur un sujet d’ordre général relatif à la place et au rôle des collectivités territoriales dans les problématiques locales (démocratie, société, économie, emploi, éducation/ formation, santé, culture, urbanisme et aménagement, relations extérieures, etc.).
Cette épreuve doit permettre au jury d’apprécier, outre les qualités rédactionnelles des candidats, leur ouverture au monde, leur aptitude au questionnement, à l’analyse et à l’argumentation ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel.
Durée : 4 heures ; coefficient 3.

 

2e épreuve

La rédaction d’une note

  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité administration générale, l’aptitude à l’analyse d’un dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité gestion du secteur sanitaire et social, l’aptitude à l’analyse d’un dossier soulevant un problème sanitaire et social rencontré par une collectivité territoriale
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité analyste, l’aptitude à l’analyse d’un dossier portant sur la conception et la mise en place d’une application automatisée dans une collectivité territoriale
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité animation, l’aptitude à l’analyse d’un dossier relatif au secteur de l’animation dans une collectivité territoriale
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité urbanisme et développement des territoires, l’aptitude à l’analyse d’un dossier soulevant un problème d’urbanisme et de développement des territoires rencontré par une collectivité territoriale

Durée : 4 heures ; coefficient 4.

Épreuves d’admission

1e épreuve

Un entretien visant à apprécier, le cas échéant sous forme d’une mise en situation professionnelle, les connaissances administratives générales du candidat et sa capacité à les exploiter, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d’emplois, notamment dans la spécialité choisie.
Durée : 20 minutes ; coefficient 4.

2e épreuve

Une épreuve orale de langue vivante d’une durée de quinze minutes comportant la traduction, sans dictionnaire, d’un texte, suivie d’une conversation, dans l’une des langues étrangères suivantes au choix du candidat au moment de l’inscription : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne.
Durée : 15 minutes de préparation ; 15 minutes d’exposé / discussion ; coefficient 1.

Concours interne

Épreuves d’admissibilité

Une seule épreuve
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité administration générale : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité gestion du secteur sanitaire et social : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème sanitaire et social rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité analyste : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à concevoir et à mettre en place une application automatisée dans une collectivité
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité animation : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier relatif au secteur de l’animation dans une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées.
  • Pour les candidats ayant choisi la spécialité urbanisme et développement des territoires : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème d’urbanisme et de développement des territoires rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées.

Durée : 4 heures ; coefficient 4.

Épreuves d’admission

Une épreuve obligatoire

Un entretien débutant par une présentation par le candidat de son expérience professionnelle et des compétences qu’il a acquises à cette occasion. Cet entretien est suivi d’une conversation visant à apprécier, le cas échéant sous forme d’une mise en situation professionnelle, la capacité du candidat à analyser son environnement professionnel et à résoudre les problèmes techniques ou d’encadrement les plus fréquemment rencontrés par un attaché.
Cette épreuve doit permettre au jury d’apprécier l’expérience professionnelle du candidat, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d’emplois, notamment dans la spécialité choisie.
Durée : 25 minutes – 10 minutes de présentation – coefficient 5.

Une épreuve facultative

Une épreuve orale facultative de langue vivante étrangère consistant en la traduction, sans dictionnaire, d’un texte, suivie d’une conversation, dans l’une des langues étrangères suivantes au choix du candidat au moment de l’inscription : Allemand, Anglais, Espagnol, Italien, Grec, Néerlandais, Portugais, Russe et Arabe moderne. Seuls sont pris en compte les points au-dessus de la moyenne.
Durée : 15 minutes – 15 minutes de préparation – coefficient 1.

Enseignants disponibles

Équipe disponible de 8h à 22h

Équipe experte du concours de conseiller des affaires étrangères CAEO

Enseignants experts

Plateforme WEB

Plateforme WEB dédiée au concours d’Attaché Territorial

Enseignement autour de l'actualité

Enseignements mis à jour en fonction de l’actualité

Support de révision

Supports de révision

Cours par visioconférence

Tous nos cours accessibles par visioconférence